Skip to main content
#Oneday

Un jour, nos aspirations seront enfin alignées avec notre consommation.

16/01/2020

L'essentiel

Convictions et consommations n’ont pas toujours fait bon ménage. Mais avec l’arrivée de nouveaux acteurs sur le marché comme les applis de contrôle et de mesure, les choses sont clairement en train de changer. Et si la vérité et la transparence devenaient demain des valeurs cardinales ?

“Dis-moi ce que tu consommes, je te dirai qui tu es”. Force est de reconnaître qu’aujourd’hui, nous appliquer une telle formule serait pour le moins compliqué. Car nous sommes sans doute, pour une grande majorité des consommateurs et des citoyens parfois très paradoxaux. Heureusement, non seulement, nous en prenons de plus en plus conscience, mais nous avons désormais de quoi nous “soigner”…

“Fais ce que je dis, pas ce que je fais”.

Voilà ce qui résume sans doute le mieux notre façon d’agir. Des exemples ? Nous pouvons tour à tour nous déclarer carnivore au restaurant, mais végane à la maison ; faire nos courses dans des magasins bio, mais nous précipiter chez un hard-discounter pour profiter de promotions, rouler en SUV mais militer pour l’installation de composteurs dans notre quartier ou encore décrier la politique fiscale d’Amazon, tout en y étant client… Bref, nous sommes résolument tout en contraste.

La faute à qui ?

#Oneday

A nous, consommateurs, dont les aspirations et les valeurs sont parfois vacillantes, voire précaires face à un monde en perpétuel changement. Mais aussi sans aucun doute à toutes les injonctions et prescriptions que nous soumettent les marques et les distributeurs. Qui d’entre nous s’est vu dernièrement incité à boire de l’eau du robinet ? Sans doute pas grand monde. A l’inverse, les sollicitations à étancher sa soif au travers d’eaux en bouteille, toutes plus bienfaisantes les unes que les autres, pullulent chaque jour sous nos yeux et sur nos écrans. Alors, sommes-nous condamnés n’obéir qu’à des diktats publicitaires ? Bien sûr que non !

Vive les tiers de confiance !

Yuka

Blogs, plateformes, applis… à mesure que grandit son besoin de cohérence, le consommateur peut aujourd’hui compter sur des canaux d’information qui apportent non seulement de nouveaux éclairages sur ses habitudes de consommation, mais lui permettent aussi d’être plus en accord avec ses convictions.

Le meilleur exemple est sans aucun doute YUKA. Téléchargée par plus de 11 millions de français, l’appli à la carotte dévoile non seulement la composition de nos produits alimentaires, mais a en plus fait évoluer le marché de ces derniers. C’est ainsi que les magasins Intermarché vont, en France, retirer 142 additifs de 900 produits de leurs marques distributeurs. Comme quoi, ce sont bien les consommateurs qui peuvent faire changer le monde.